Ling-En Hsia est auteur du Guide du blogueur et fondateur du site ressource pour les entrepreneurs individuels solopreneur.fr

  • Podcasts
  • Articles
  • Formations en ligne
  • Coachings individuels

Tout ce qu’il veut, tout ce qu’il fait, c’est pour le développement de l’entrepreneur individuel et de son activité.

Cherchant quelques conseils pratiques pour développer mon blog, je suis tombée sur lui. Sachant qu’il faisait un court passage sur Lyon, je lui ai proposé une interview et nous nous sommes retrouvé autour d’un café et d’un micro comme si nous nous connaissions déjà ! Merci pour cette simplicité et ta disponibilité.

C’est avec lui que je me lance dans cette série d’interview à propos de l’image personnelle de l’entrepreneur.

Deux questions pour vous :

  • Selon vous, que signifie l’expression « image personnelle » ?
  • Et « image personnelle de l’entrepreneur » ?

Pour Ling-En, l’image personnelle est reliée à 3 notions :

  • l’apparence physique, dont la tenue vestimentaire
  • donner confiance aux autres
  • être à l’aise, pour soi

Tout commence avec cette première impression.

Il explique qu’il ne va pas s’habiller de la même manière selon les situations professionnelles. Sa tenue vestimentaire s’ajuste selon son auditoire parce qu’elle influence sa posture physique & morale. Il nous parle de trois situations :

  • Professeur face à des élèves, il souhaite faire transparaître une certaine autorité, son expertise dans le domaine
  • Avec ses clients, il souhaite se rendre accessible. Il va porter une tenue plus décontractée
  • Face à un large public format conférence, sa tenue sera plus formelle.

L’image personnelle pour un entrepreneur

Pourquoi adapter votre image personnelle ?

Parce qu’elle va induire le format de vos interactions.

Une illustration : Tout comme une table ronde favorise la participation de tous les membres installés autour, tous se voient, tous sont à la même distance, une table rectangulaire ne propose pas la même configuration. En conséquence, les interactions ne sont pas les mêmes. L’aspect, la forme influencent les types d’interactions favorisant l’échange ou l’écoute de discours, formelle, hiérarchique ou amicale. Carré ou ronde pouvait vous paraître un simple choix esthétique. Plus maintenant !

Votre image personnelle possède cette même influence. Dans un contexte professionnel, où se trouvent des enjeux particuliers, c’est un élément qui a son importance. À quelle mesure ? À la fin de cet article et suite à l’écoute de l’interview de Ling-En, vous pourrez l’évaluez pour votre activité.

L’image personnelle est un outil que tous les entrepreneurs possèdent. Elle joue un rôle dans notre posture d’entrepreneur et influe la communication de votre activité professionnelle.

1. L’image personnelle, un canal de communication

L’apparence est un élément sur lequel l’autre ne doit pas rester accroché mais qu’il me voit en tant qu’expert, voit mon expertise, le contenu de mon message. (Paraphrase d’une idée partagée par Ling-En durant l’interview)

Vous êtes entrepreneur, vous incarnez votre expertise.

Pour que cette expertise soit reçue par votre interlocuteur, votre image personnelle est un élément à étudier. La technique de Ling-En pour adapter son image personnelle quelque soit les situations : Moins je connais les gens plus je vais m’adapter.

Il partage aussi que sa tenue vestimentaire peut influencer l’âge qu’on lui donne, donc parfois jouer sur la crédibilité qu’on offre à son expertise.

L’image personnelle professionnelle informe sur vos groupes d’appartenances :

  • âge,
  • mode de vie,
  • lieu d’activité

Ces catégories se traduisent par des codes. Ils se reflètent dans vos choix de présentation. 

Cela pris en compte premièrement par vous, vous pouvez vous assurez que votre image et les informations qu’elle donne sont cohérentes. Votre image personnelle vous permettra d’être approché naturellement par la clientèle qui se retrouve dans ce que vous donnez à voir. 

Avoir conscience de ce canal de communication dans votre activité professionnelle vous amènera à réfléchir de manière intentionnelle l’apparence de chaque élément utiliser dans votre activité. Vous avez déjà réagit de cette manière en choisissant votre logo.

Votre image personnelle professionnelle est un outil qui participe à l’attention de votre auditoire et participe à votre concentration

2. L’image personnelle conditionne votre posture

Penser son image personnelle, ce n’est pas s’habiller pour les autres, c’est se respecter.

Comme le partage Ling-En, pas travaillés, des éléments qui composent son image personnelle peuvent le préoccuper et donc brouiller sa communication. Ça accapare l’attention, consciemment ou inconsciemment. C’est donc se respecter quand on sait ce qui nous met à l’aise et qu’on se l’applique.

« J’ai envie de me sentir à l’aise, [pour] que moi-même je sois concentré sur mon expertise et pas à ces éléments secondaires que sont mes vêtements ». Travailler son image personnelle professionnelle pour se sentir à l’aise jusqu’à en oublié cet élément pour soi et pour les autres, c’est être concentré sur l’expertise.

Et lorsqu’on travaille de chez soi ?

Ling-En travaille généralement de chez lui mais s’habille de manière à se mettre en condition. L’image personnelle, dont la tenue vestimentaire, influe son état d’esprit. Comme le cadre, l’environnement, l’ambiance, elle participe à cette mise en condition de travail. Et se mettre en condition, c’est par exemple pour lui, se sentir confiant.

Vous avez certainement des tenues qui vous mettent dans de bonnes conditions pour travailler, démarcher, rencontrer des prestataires, … Pourquoi ces vêtements là, que vous apportent-ils ?

Dans la vie de tous les jours, le vêtement est un bon outil pour exprimer l’estime que l’on a de soi. Si c’est un élément de tracas, s’exprimer se fera moins sereinement.

L’image personnelle professionnelle est un juste équilibre entre se respecter et respecter les autres.

3. L’image personnelle, un outil professionnel

Après avoir discuté du rôle de l’image personnelle dans son business, Ling-En m’a posé une question très pratique à ce sujet.

Est-ce à mettre dans son budget professionnel ?

Investir dans un outil qui participe à me rendre confiant et mettre en confiance l’autre, à la fin de cette conversation ça paraît évident. Tout comme on investit dans un site internet, pourquoi ne pas investir sur soi ?

L’image personnelle conditionne votre posture et dévoile votre manière de vous considérer. Elle informe sur votre manière de considérez les autres et les choses (esthétique, qualité)

C’est un support de communication qui vous est propre, que vous avez toujours sur vous, qui informe.

Alors comment investir dans votre image personnelle ?

Pour commencer, c’est un élément dans lequel s’investir personnellement en ayant conscience de ce qu’elle communique.

Donnez-vous le temps de regarder ce que vous donnez à voir.

Je vous propose deux exercices à faire plusieurs fois, pour nourrir cette réflexion :

  • Face à un miroir plein pied, pendant une dizaine de secondes, quelles impressions avez-vous de vous ?
  • Face à votre entourage, demandez ce qu’ils perçoivent de vous et de votre expertise, simplement en vous regardant.

Vous vous lancez dans l’expérience ?

Je vous invite à continuer la conversation ensemble avec cette question :

Qu’est-ce qui vous a fait prendre conscience que l’image personnelle est un outil professionnel pour votre activité ?

5 + 3 = ?